Comment fonctionne un robot cuiseur ?

Comment fonctionne un robot cuiseur ?

Je le répète inlassablement, un robot cuiseur est un aide de cuisine. Pour bien s’entendre avec son assistant culinaire, il faudra chercher à comprendre son fonctionnement. À mon avis, c’est juste une question de bons sens qui peut bien arranger des choses.

La mission d’un robot cuiseur : assister la cuisinière

Le robot cuiseur était initialement destiné à booster la productivité des professionnels. Il y avait des robots pour pâtissier, pour boulanger et des modèles pour restaurateurs. Souvent fabriqué sur commande, un robot s’occupe des tâches répétitives. Au tout début, les fonctions allaient donc à l’unité. Avec le temps, les fabricants les ont cumulés. Depuis, le grand public s’est intéressé à ces machines. Alors, les marques ont mis au point des appareils aptes à assurer plusieurs tâches de manière autonome.

Les différentes taches du robot cuiseur en préparation

Tel un commis de cuisine, un bon robot cuiseur doit dans un premier temps aider pour la préparation des ingrédients. Il va alors éplucher certains légumes, il hachera la viande ou émincera certaines préparations. Par ailleurs, la rencontre entre le mixeur, le blender et le robot pâtissier donne naissance au multifonction.

Il s’occupera à la fois des fruits et légumes, du poisson ainsi que des différentes pâtes. Pour compléter la gamme d’offres, les robots cuiseurs incorporent la cuisson. Pour aller plus loin, le multicuiseur assure même le rôle de la friteuse et du four. Entre nous, je vous conseille un robot qui propose un peu moins de fonctions, mais avec de la maitrise dans l’exécution des gestes.

Composants et accessoires d’un robot cuiseur

Un robot cuiseur se compose principalement de quatre éléments bien distincts. Le socle sera la partie qui supporte tout l’appareil. Il incorpore la commande et le système de cuisson par induction. La température et la durée de cuisson s’y règlent. Après, il y a le bol. Il servira de récipient pour accueillir les ingrédients. Ce même bol servira parfois de cocotte. Au-dessus du bol se tiendra un bras articulé. Il fait tourner un accessoire que l’on peut changer en fonction du résultat souhaité.

On y ajoute alors la râpe, le hachoir, le pétrin ou le batteur. Pour certaines préparations, ce sera plutôt une spatule qu’il faudra mettre en place. Pour la sécurité de l’utilisateur, le fabricant propose un couvercle anti-éclaboussure transparent. Un autre couvercle peut servir pour la cuisson. Il tiendra l’ustensile nécessaire pour continuer de tourner les ingrédients pendant la cuisson.

En gros, un robot cuiseur (découvrez tous les tests) demande juste à être programmé pour fonctionner. 

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

0692