Comment bien choisir son disjoncteur électrique ?

La fonction du disjoncteur électrique est évidente, c’est de protéger les circuits électriques, lorsqu’il y a une surcharge électrique ou un court-circuit, il coupe le courant afin d’éviter d’éventuels dommages dans vos appareils électriques, raison pour laquelle, il faut être vigilant quant aux choix de votre disjoncteur.

Qu’est-ce qu’un disjoncteur ?

Un disjoncteur électrique est un dispositif de commutation qui peut être actionné manuellement et automatiquement pour contrôler et protéger un système d’alimentation électrique. Comme le réseau électrique moderne traite d’énormes courants, une attention particulière doit être accordée lors de la conception d’un disjoncteur pour s’assurer qu’il est capable d’interrompre en toute sécurité l’arc produit lors de la fermeture d’un disjoncteur. Telle était la définition de base du disjoncteur.

 

Introduction au disjoncteur

Le système électrique moderne est constitué d’un énorme réseau électrique et d’un grand nombre d’équipements électriques associés. Lors d’un défaut de court-circuit ou de tout autre type de défaut électrique (comme les défauts de câbles électriques), un courant de défaut élevé circule dans ces équipements ainsi que dans le réseau électrique lui-même. Ce courant élevé peut endommager les équipements et les réseaux de façon permanente.

 

Si vous voulez avoir plus de renseignements, alors n’hésitez pas à contacter un expert electricien Paris 1.

 

Les critères à prendre en considération pour bien choisir votre disjoncteur électrique

En effet, pour choisir son disjoncteur, cela dépend de plusieurs éléments dont certains constituent les détails du disjoncteur, comme le calibre du disjoncteur qui définit le plafond d’intensité qu’il peut supporter, et la section du câble qui est l’épaisseur du câble associé, son augmentation dépend de plusieurs facteurs, soit le calibrage du disjoncteur, ou le nombre de prises dans le circuit protégé, voire le type du circuit.

 

L’importance de la norme NF C 15-100

Ce que vous devez savoir, c’est que votre choix est régi par la norme NF C 15-100 qui indique certaines règles indispensables à respecter qui sont :

  • Quand il s’agit d’un circuit de prises de courant, vous auriez besoin d’un disjoncteur 16A max pour 8 prises dont la section est de 1,5 mm2, si le nombre des prises est 12, vous auriez besoin d’un disjoncteur 20 A max dont la section est 2,5 mm2.
  • Quand il s’agit d’un circuit de prises dédiées à la cuisine, il va falloir installer un disjoncteur 20A max pour 6 prises, avec section de 2,5 mm2.
  • Quant au circuit de volets roulant, un disjoncteur 16 A sur un circuit dédié avec section de 1,5 mm2 est le choix adéquat.
  • En ce qui concerne un circuit de chauffage : un disjoncteur 20 A maxsur un circuit dédié (par tranches de 4 500 W), avec section de 2,5 mm2 sera le plus convenable.
  • Pour un circuit d’électroménager comme les lave-linges, lave-vaisselle, ou même les fours, il faut opter pour un disjoncteur 20 A max sur un circuit dédié à chaque appareil, avec section de 2,5 mm2.
  • Concernant un circuit de plaques de cuisson, il va falloir installer un disjoncteur 32 A max sur un circuit dédié, avec section de 6 mm;
  • Pour un circuit de recharge de véhicule électrique, l’installation d’un disjoncteur différentiel 30 mA Type F de 20 à 40 Asur un circuit avec une section de 2,5 à 10mm² est à prévoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *