Détente en Crète

“Megalónisos”, la « Grande île », c’est le surnom grecque pour Crète, et c’est en effet presque un pays à part entière. Notée comme le berceau de la civilisation minoenne pendant le 2e siècle av JC, Crète et son peuple ont depuis – dans les mots de l’auteur british Saki – « Malheureusement créé plus d’histoire que ce qu’ils peuvent consommer localement ».

Aujourd’hui elle produit aussi un surplus de produits alimentaires, du fait de la plus longue saison de cultures de Grèce. Et une des plus longues saison des plages également; les plages du Nord-Est sont en général longues et sableuses, si un peu exposées, et d’autres sont plus courtes et plus isolées.

Elafonisi beach, Crete

Pour ceux que la plage ne tente pas, il y a plein de points d’interêt dans les terres: des chapelles de campagne aux fresques murales splendides datant des 14e et 15e siècle, des ruines minoennes et villes, en plus de rando de qualité.

Quand y aller

La saison pour la Crète du Sud s’étant jusqu’à fin octobre, et partout septembre compte encore comme la haute saison. Pour des chambres à prix réduits, un meilleur service et une météo modérée, la mi-mai à fin-juin, et la deuxième motié de septembre, sont les meilleurs moments. En juillet et août tout est ouvert et en fonction, et la mer est réchauffée, mais vous devrez lutter avec les foules, et soit une chaleur intense soit the themeltémi, le vent du nord qui déferle sur les plages tout l’après-midi. Les meilleures options pour des escapades urbaines en hiver sont Hania, Réthymno et oui, même le brut Iráklio.

Trekking in Crete

La crète a eu un hiver 2014-15 particulièrement humide sur les basses altitudes – près de (voire plus) un mètre de pluie autour de Haniá, sur Plakiás sur la côte Sud de Réthymno et même sur l’habituellement aride Est extrême. En contraste, 2015-16 fut anormalement sèche, mais l’hiver 2016-2017 a semblé être le plus sévère depuis un moment, avec une tempête de janvier laissant 30cm de neige persistante en basse altitude, et beaucoup plus encore en hauteur. La campagne est à son plus guilleret à la fin du printemps et début de l’été, avec des trainées de neige toujours visibles sur les trois plus hauts sommets jusqu’à début juin.

Où aller

Iráklio (Heraklion) Archaeological Museum est la plus grande vitrine d’artefacts minoens, d’autant plus après le réaménagement de huit ans. Passez-y avant de visiter Knossos, pas loin, le plus impressionant des palais minoens, malgré une restauration assez speculative. Avancez dans le temps, vers les vieilles villes médiévales de Réthymno et Haniá, rappelant les tenures Venitiennes et Ottomanes sur Crète. Pour les radonneurs, la Gorge de Samaria est la plus spectaculaire avec sa douzaine de canyons entaillant les montagnes pour arriver à la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *