Apprendre le saut à l’élastique durant les vacances en France

saut à l’élastique durant les vacances en France

Comme tout le monde le sait, France réserve pas mal d’endroits et paysages conquérant les touristes en un seul voyage. Ce n’est pas tout, le pays regorge de bon nombre d’activités intéressantes répondant à tous les besoins. Si vous êtes en quête des sensations fortes, essayez le saut à l’élastique. Quelques points sont à prendre en considération et l’aventure vous attend. Avant de vous fournir quelques conseils importants, expliquons d’abord les informations essentielles à savoir concernant la discipline.

Ce qu’il faut retenir avant de pratiquer le saut à l’élastique

Aussi connu sous le terme de bungee jumping, bungie ou benji, le saut à l’élastique se définit comme une activité ludique de plein air. Il s’agit de vous élancer dans le vide à l’aide d’une corde élastique attachée à votre torse ou à vos chevilles. Cet équipement sert à refréner ou arrêter la chute selon vos demandes.

L’objectif recherché consiste à restituer les sensations d’impesanteur ou des air-times. Nul ne peut définir le ressenti éprouvé durant le saut libre suivi de remontées et d’oscillations consécutives. Cela vous fait oublier tous vos stress dus au travail ou rythme de la vie quotidienne. L’autre but est d’expérimenter les conséquences du vertige incitées par la hauteur.

Certes, l’activité nécessite une bonne condition physique. Toutefois, elle n’est pas seulement réservée aux professionnels. Monsieur et madame Tout-le-Monde peuvent en profiter. De plus, elle n’exige aucun entraînement ou technique spécifique. Si vous êtes encore débutant, il n’y a rien de plus rassurant que de vous adresser à un moniteur expert.

Certains novices regardent d’abord les vidéos sur le web pour trouver des inspirations. D’autres quant à eux consultent du Blog de Saut a l’élastique en France pour rechercher de l’aide parmi les différents articles proposés. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est bien vous renseigner en avance sur le saut à l’élastique.

Bien choisir l’endroit pour réaliser le saut à l’élastique

Pour le cas de la France, vous n’avez aucune raison de vous soucier du choix de lieu. Le pays déborde d’un fort nombre de zones pour pratiquer cette discipline. En effet, il propose plusieurs ponts ou cirques sur lesquels il s’avère envisageable d’effectuer un saut.

Si vous visitez Paris, vous n’avez pas besoin de vous déplacer plus loin. Le viaduc de Saint Georges le Gaultier figure parmi les endroits privilégiés par les amateurs des sensations fortes. Très proche de la capitale, il vous réserve un cadre apaisant vous offrant un moment de liberté unique. Avec 45 m de hauteur, il est parfait pour ceux qui font du saut à l’élastique pour la première fois.

Au cas où vous vous retrouvez au nord du pays, Normandie vous propose un viaduc se trouvant sur la rivière de Souleuvre. Il fait 61 mètres de hauteur et vous fournit une vue magnifique sur la vallée normande.

Si vous êtes à la recherche des grands frissons, vous pouvez essayer le pont Napoléon avec ses 63 mètres de haut. À titre d’information, cet endroit se trouve près de Luz-Saint-Sauveur. Il offre également un superbe panorama attirant les pratiquants des sauts à l’élastique.

Autres conseils cruciaux pour les débutants

Pour que la première fois soit une expérience incroyable pour vous, rien n’est sûr que de faire appel à un établissement professionnel. Ce dernier vous fournit de l’aide suffisante et vous guide dans toutes les étapes. Mieux encore, il garantit votre sécurité avec tous les équipements appropriés.

Pour trouver la perle rare, comparez les différentes offres proposées sur internet. Une fois certain de votre choix, réservez votre Saut élastique bien à l’avance en indiquant la date précise de votre saut.

Pour terminer, il est fortement préconisé de ne pas trop boire ni manger avant le jour J. Portez une tenue de sport de préférence moulante, mais confortable. Enlevez tous vos bijoux et attachez correctement vos cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *