Comment sont fabriquées les remorques plateau ?

La remorque-plateau est un attelage servant essentiellement au transport de véhicules. À cet effet, on la retrouve dans les secteurs des véhicules commerciaux et du transport ainsi que dans le domaine de l’agriculture. Elle est capable de transporter des véhicules légers comme les motos, les quads et les tondeuses ainsi que de gros véhicules comme les voitures ou les tracteurs. Sa fabrication se fait suivant un processus bien déterminé.

La fabrication du châssis de la remorque

Le processus de fabrication d’une remorque débute par le châssis de la future remorque. Ce dernier est généralement constitué des essieux, des suspensions, des pneus, d’un cadre métallique ainsi que d’un dispositif d’attelage.

Les essieux sont constitués de plusieurs roues reliées entre elles par un axe. Ils sont destinés à accueillir le cadre métallique ainsi que les pneus. Le dispositif d’attelage permet de rattacher la remorque-plateau à un moyen de transport comme la voiture. Les remorques plateau dont les pneus dépassent le cadre métallique sont fabriquées avec des garde-boues.

La plupart des fabricants de véhicules industriels sous-traitent parfois cette étape de la fabrication avec d’autres entreprises. Ce qui leur permet d’aller plus vite dans la fabrication de leurs remorques-plateau.

La confection du plateau

Une fois que le châssis de la remorque est en place, il faut disposer là-dessus le plateau qui servira à le recouvrir. Le plateau peut être fabriqué à partir de différents matériaux comme le bois, le fer ou l’acier. Tout dépend du niveau de solidité requis par les usages futurs de la remorque.

Le matériau à utiliser sera ensuite découpé de manière à avoir un plateau ayant des mesures légèrement supérieures à celles du cadre métallique. Ceci afin de permettre d’ajouter facilement des armatures à la remorque. Des trous de fixation seront ensuite effectués, aussi bien dans le plateau découpé qu’au niveau du cadre. Pour finir, le plancher sera lié au châssis par boulonnage.

La mise en place des armatures

Pour une remorque-plateau, la mise en place d’armatures n’est pas une obligation. En effet, l’absence d’habitacle est l’une des caractéristiques de la remorque-plateau. Cependant, certains spécialistes de véhicules industriels n’hésitent pas à ajouter quelques centimètres d’armatures à leurs modèles de remorque-plateau. Cela, afin d’éviter que les objets disposés sur la remorque s’échappent accidentellement.

Les fabricants qui optent pour des armatures en disposent soit sur les côtés latéraux ou sur les quatre côtés. Dans le dernier cas, l’armature de derrière peut être fabriquée avec une charnière afin de servir de porte. La mise en place des armatures se fait en les fixant au plateau.

L’installation des autres éléments

Une fois le plancher et les armatures installés sur le châssis de la remorque- plateau, il ne reste plus qu’à disposer les autres éléments sur le véhicule. Il s’agit notamment du système de freinage, des éclairages, la rampe de chargement, l’antivol, les rehausses, les poignées de guidage ou encore les ridelles.

Certes, tous ces éléments ne sont pas indispensables à une remorque- plateau, mais peuvent être très utiles. La rampe de chargement permet de faire monter plus facilement l’objet à transporter là où les rehausses aident à soulever les objets lourds. Les ridelles servent de système de blocage et empêchent le chargement de bouger au cours du transport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *