Que faire face à une charpente qui grince et qui craque ?

charpente

La toiture de votre maison grince ou craque dès qu’il y a du vent. Une telle situation doit vous alarmer. Il s’agit surement d’un problème de charpente. En effet, il faudra agir rapidement, car la solidité de votre structure et votre sécurité en dépendent. Dans cet article, nous allons justement voir comment faire face au grincement et au craquement de la charpente. Découvrez !

Quelles sont les causes fréquentes du craquement et du grincement de la charpente ?

Une charpente qui grince ne présage rien de très grave en général. Il peut s’agir d’une partie mal visée ou mal fixée. Il faut néanmoins rester vigilant face à ce phénomène. Pour déterminer d’où proviennent ces grincements et ces craquements, un diagnostic approfondi de la charpente doit être entrepris. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à cet artisan couvreur charpentier expérimenté en Bas Rhin. En effet, ces phénomènes peuvent résulter de :

  • Des changements de températures brusques

Le bois est une matière très vivante. Il réagit face au changement de température. Quand il fait froid, il se contracte. Avec la chaleur par contre, il se dilate. C’est qui occasionne les craquements.

  • La malfaçon de l’ouvrage

Il arrive que ces grincements apparaissent après des travaux de rénovation ou après la mise en place de nouveaux isolants. Dans ce cas, ils sont liés au mauvais calage, à un mauvais assemblage, à une mauvaise fixation sur les pignons ou encore à un contreventement insuffisant. Pour rectifier ces défauts, le recours aux services d’un couvreur charpentier est indispensable.

  • La présence de nuisibles

La charpente peut subir les attaques des insectes xylophages et des champignons lignivores. Ces ravageurs remettent en cause la solidité de la charpente.

Quelles solutions adopter face à une charpente qui grince ou qui craque ?

Comme susmentionné, il est plus judicieux de contacter un artisan couvreur-charpentier dans de telles circonstances. Ce professionnel effectuera un diagnostic de la charpente pour déterminer la source de ces grincements et pour définir la solution à adopter.

Selon la gravité de la situation, il faudra entreprendre des travaux d’entretien ou procéder à la rénovation complète de la charpente. Néanmoins, si l’ouvrage est encore couvert par la garantie décennale, vous pouvez directement vous adresser à l’entreprise qui s’est chargée de son montage pour obtenir réparation. Dans le cas contraire, vous devez engager un artisan charpentier.

Pour résoudre ces problèmes de grincement de la charpente, vous devez en effet vous intéresser aux problèmes de maçonnerie, aux absorptions par enduit, au changement des poutres et au remplacement des pièces défectueuses de la charpente.

Pour résoudre un problème d’absorption par enduit par exemple, la mise en place de moises en bois ou en métal est indispensable. Ces dispositifs rétablissent l’appui de l’ensemble et mettent un terme une bonne fois pour toutes aux grincements. Quant au remplacement des poutres, il faudra tenir compte de leur état.

Dans tous les cas, nous vous encourageons à utiliser des matériaux de bonne qualité. Ainsi, vous pourriez assurer l’équilibre et la fiabilité de votre charpente pendant plusieurs années. Pour le choix des matériaux, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un spécialiste du domaine tel que le charpentier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *